photo_artist1

Le Cerveau est Vert

Quand on doit compléter un travail, on choisit toujours la personne la plus rapide et efficace pour le faire. De la même façon, quand on doit traverser la ville en voiture, on utilise toujours le chemin le plus court et le plus facile. On cherche toujours à être plus rapide et efficace, tout en dépensant moins d’énergie et de ressources. Notre cerveau fait aussi la même chose. Il utilise des circuits neuraux qui brulent le moins d’énergie possible. Le cerveau représente seulement 3 % du poids de l’être humain mais consomme au moins 20 % de l’énergie du corps.

green-brain-250x187-grey-brLe Dr. Lars Muckli et son équipe de chercheurs du département de Psychologie de l’Université de Glasgow en Angleterre ont découvert que dans des situations habituelles, le cerveau économise de l’énergie en anticipant des images avant qu’il ne les voit. Cette étude renforce l’hypothèse du neuroscientifique Karl Friston suggérant que le cerveau est toujours en train de prédire l’information qu’il va recevoir au lieu d’attendre passivement que les données arrivent.

Pendant plusieurs années, Jeff Hawkins, l’inventeur du PalmPilot et du téléphone intelligent Treo a utilisé les connaissances de la neurobiologie pour créer de l’intelligence artificielle.  Dans son livre Intelligence, il explique comment la faculté de prédiction du cerveau est à la base de l’intelligence humaine. Le cerveau anticipe et prédit tout : images, phrases, et notes de musiques en fonction des informations déjà enregistrées en fonction des expériences vécues.

Parmi toutes les espèces sur Terre, les humains ont le cerveau le plus développé. Notre cerveau a évolué pendant des millions d’années pour donner lieu à une forme d’intelligence unique. Durant ce processus d’évolution, notre cerveau a développé des mécanismes complexes pour réduire sa consommation d’énergie. Ces mécanismes ont grandement influencé notre façon de penser. Le cerveau a adopté un mode de fonctionnement « paresseux » afin de favoriser des séquences d’actions routinières qui utilisent moins d’énergie.

Alors qu’on est en train de rendre tous nos systèmes éco-énergétiques, notre cerveau est probablement le plus ancien système qui a réalisé l’importance de devenir « vert ». Des millions d’années auparavant, le système cérébral avait déjà compris que la conservation de l’énergie et des ressources seraient très importants pour la survie de la race humaine.


Extrait du Livre :

bk-cover-fr
Découvrez le Droit à travers l’Art
Une fusion entre l’art, la science et le droit pour stimuler la créativité